Projets de la commune 2021

Photographie de la Mairie de Saint Denis d'Anjou

Partager l'article

Share on facebook
Share on email
Share on twitter
Share on linkedin

Voie douce de la Place Henri IV vers la rue des Juifs

La commission extra-municipale « Circulation apaisée dans le bourg » mise en place à l’automne conduit son travail de réflexion. Toutefois, en parallèle, le Conseil Municipal a souhaité poursuivre le projet de création de voie douce afin de connecter la Place Henri IV vers le bourg en évitant la Grande Rue. Pour ce faire, la bâtisse appartenant à la commune sera réhabilitée et sécurisée et le passage aménagé.

Éclairage public

À la fois pour des raisons de sécurité et d’économies d’énergie, une vaste campagne de rénovation de l’éclairage public sera programmée avec le remplacement des anciennes lampes par des LED et la rénovation des lampadaires abîmés. L’éclairage au sol sera également rénové.

Logements

Mayenne Habitat va concrétiser en 2021 son projet de création de 3 logements sociaux type T3 sur une parcelle du lotissement de La Horgne. Le démarrage des travaux devrait intervenir en juin 2021 pour une durée d’un an.

Renouvellement des réseaux d’eau potable

Menés par la Communauté de Communes du Pays de Château-Gontier, désormais compétente en la matière, différents chantiers seront conduits sur la commune en 2021 dans la cadre d’un programme de renouvellement des réseaux d’eau potable trop anciens. De janvier à mars, le chantier démarrera par la rue de l’Église pour aller vers la rue des Halles puis vers la Pilardière. Plus tard dans l’année, seront menés des chantiers sur le haut de la route de Sablé et rue des Vignerons. Ces travaux, financés par le Pays de Château-Gontier, le Département et l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, sont réalisés par les entreprise Eurovia. Les riverains seront informés directement par les services de la Communauté de Communes des dates d’intervention ; Eurovia communiquera sur les éventuelles perturbations notamment pour la collecte des ordures ménagères ou encore en cas de coupures d’eau nécessaires aux raccordements.

Viviane MOLS

Viviane MOLS